Background_1
Test: Titanfall bêta sur Xbox One
Par Havocks
Le 20/02/2014 à 17H40

Du 14 au 19 février avait lieu la bêta du très attendu Titanfall et, contrairement à ma courte expérience sur le jeu durant la Gamescom 2013, j'ai donc pu m'y essayer pleinement. En effet, lors du salon du jeu vidéo de Cologne, j'avais pu tester la bête lors d'une petite session de jeu n'excédant pas les 10 minutes et, du coup, je n'avais vraiment pas réussi à me forger une idée sur le titre. Pire, j'avais même trouvé ça tout juste bon, mais vraiment pas transcendant. Avec cette bêta j'ai pu y jouer à ma guise et après plus de 15 heures de jeu, voici donc mon verdict...

 
Un titan d'adaptation

Comme je l'avais pressenti lors de ma partie à la Gamescom les premières minutes dans le jeu sont assez déroutante. Ça saute et ça explose de partout, je tire sur un peu tout ce qui bouge, j'appelle mon titan je me perds un peu sur les maps et boum, c'est fini et alors que j'avais eu l'impression de tuer 10000 soldats je me retrouve avec un nombre ridicule de joueurs tué... Je comprends vite que bien qu'ayant pas mal joué aux 2 premiers Modern Warfare, je suis surtout issu de l’école Battlefield et que donc ma façon de jouer n’était pas adaptée à un gameplay aussi nerveux. Une fois cette petite analyse effectuée et après 5 ou 6 parties d'entrainement, le fun et les frags commencent à arriver.

Nous partîmes 500; mais finalement nous n'étions que 6...

Comme je le disais, lors de ma première partie, j'avais l'impression d'avoir tué des dizaines et des dizaines de joueurs mais, au final, ce n’était que des bots. En effet, dans Titanfall, nous ne sommes que 12 joueurs sur le champ de bataille (6 contre 6) mais vous ne cesserez de voir des soldats contrôlés par l'IA un peu partout. Ces bots ne font pas beaucoup de dégâts et ne rapportent pas beaucoup de points, mais ils apportent de la vie au jeu. En effet, il n'est pas rare de voir des bots réagir à de petits scripts (un soldat qui traine le corps d'un autre soldat blessé, 3 autres qui se battent au corps-à-corps, etc..) et mine de rien cela renforce vraiment l’immersion. De plus, certains de ses bots (les spectres) peuvent être piratés afin d'en faire des compagnons qui vous suivront partout tout en essayant de vous défendre. Ce n'est pas grand-chose, mais au final le jeu perdrait beaucoup de son intérêt sans ces bots et le fait que nous ne soyons que 6 n'est finalement pas un mauvais choix surtout lorsque les 12 joueurs appellent simultanément leurs Titans.

L'enfant caché de Mirror's Edge et de Call of Duty

L'autre force de Titanfall est le fait de pouvoir grimper un peu partout. Le level design est parfaitement étudié pour ça et vous serez surement surpris de voir avec quelle simplicité votre pilote peut se déplacer sur les murs ou escalader le moindre obstacle. L'avantage de ce type de gameplay, c'est qu'aucune de vos parties ne vont se ressembler. Contrairement à un Call of Duty ou à un Gears of War où vous saviez parfaitement où les autres joueurs allaient se rendre et où ça allait se "fighter", dans Titanfall ça change de tactique à chaque manche. Une fois, ça escalade les toits par la droite, puis ensuite par la gauche, puis finalement la manche suivante ça reste au sol, etc etc... Et, de ce fait, les parties ne sont jamais rébarbatives et la meilleure preuve à cela et que j'ai réussis a jouer plus de 15 heures sur seulement 2 cartes sans jamais m’ennuyer (et vu que les premières rumeurs parlent de 15 maps dans la version finale, autant vous dire qu'il y aura de quoi faire).

Débloque-moi si tu peux

À l'Instar d'un Call of Duty (il ne faut pas oublier que les fondateurs de Respawn sont les anciennes têtes pensantes des CoD Modern Warfare), vous pourrez débloquer diverses choses en accomplissant de petites missions (qui se limite souvent à "tuer X trucs avec telle ou telle arme"). Vous pourrez donc obtenir des améliorations d’armes pour votre pilote, tout comme pour votre Titan tel que des silencieux, des chargeurs a grande capacité ou bien encore de nouvelles lunettes de visée. En plus de cela, vous gagnerez régulièrement des cartes à bruler. Ce sont des cartes à usage unique que vous pourrez utiliser en début de partie ou bien à chacun de vos respawn (3 max par partie) vous offrant un différent effet tel qu'une vision rayon X, un temps réduit avant l'apparition de votre Titan, double Xp, etc etc...

Titan flamme pas un peu vite ?

À me lire, j'ai l'impression de ne pas avoir trouvé de défauts à Titanfall et ce n'est pas tout a fait vrai. C'est certes très personnel, mais j'ai trouvé le Smart Pistol un peu abusé (c'est un pistolet qui lock automatiquement l'ennemi encore plus facilement qu'un Needler dans Halo). Le high kick de face est également a revoir selon moi, car il vous one shot directement. Je précise de face car lorsqu'on me le fait de dos, c'est comparable à une exécution que je n'aurais pas vue venir, mais en revanche quand je tire sur un gars et que je le vois se mettre à courir vers moi pour me tuer en un petit coup de pied, c'est assez frustrant. Mais sinon, a part ça, je n'ai pas grand-chose à redire sur ce jeu..


Vous l'aurez compris, Titanfall est bien la bombe attendue par de nombreux joueurs, même s'il faut avouer que graphiquement ce n'est pas toujours au top (il s'agit du vieux moteur d'Half Life 2), le fun engendré par mes nombreuses parties sur cette beta était bel est bien là et c'est le principal. Mais, du coup, je ne sais déjà plus a quoi jouer pour occuper le mois qu'il me reste à attendre avant la sortie du jeu.

Les
• Ultra nerveux
• Les titans
• Aucune lassitude
• Le level design des cartes
Les
• Pas toujours très beau
• Le smart pistol
• Le coup de pied dans ta face...
Taux de Satisfaction
95%
" Très bon "
Developpeur:
  Respawn Entertainment
Editeur:
  Electronic Arts
 
 
 

02-05-2017

 68 visiteurs.